3

 

Anémone de mer ou "ortie de mer"

L'anémone de mer est un animal pluricellulaire ou Métazoaire à organisation simple (Eumétazoaire) dont les différentes fonctions sont remplies par des tissus et des organes formés de cellules spécialisées. L'organisation interne est très simple puisqu'elle se réduit à un appareil digestif en forme de "sac" à double paroi (ancien embranchement des Coelentérés; du grec koïlos = creux et enteron = intestin); les appareils circulatoire et excréteur sont absents mais ces fonctions sont assurées par l'appareil digestif.


Le corps est issu de 2 feuillets embryonnaires : l'
ectoderme qui donnera la paroi du tégument (avec cellules épithélio-musculaires, sensorielles, interstitielles, uticantes..) et l'endoderme qui constituera la paroi digestive (avec cellules digestives, glandulaires, sécrétrices); ces feuillets sont séparés par une gelée, la mésoglée qui renferme des cellules nerveuses et des cellules migratrices (cf. Cnidaires).
Chez les Anthozoaires, l'ectoderme au niveau de la bouche, donne un pharynx qui pend dans la cavité gastrique; il porte 1 ou 2 gouttières ciliées longitudinales (
siphonoglyphes) dont les mouvements assurent la circulation de l'eau. L'anémone de mer possède 2 siphonoglyphes et la symétrie radiaire ou rayonnée (les organes se répétant autour d'un axe longitudinal central XY) devient biradiaire ou biradiale.

Considérée comme un "animal plante" sous l'antiquité à cause de sa ressemblance avec une fleur, l'anémone est une espèce solitaire, fixée aux rochers par une sole pédieuse; elle est pourtant capable d'une certaine reptation.
Le corps de couleur vert clair à brun violacé est
mou, dépourvu de squelette rigide et de spicules (baguettes calcaires ou siliceuses). Pourtant un véritable squelette hydro-statique assure une certaine rigidité provoquée par le fluide incompressible qui remplit la cavité gastrovasculaire, les muscles longitudinaux situés dans l'épiderme et les muscles circulaires de la paroi digestive!

L'animal est un polype de grande taille qui a la forme d'une colonne dont la cavité centrale est divisée par des cloisons molles symétriques portant les glandes reproductrices (gonades)

La colonne porte sous les tentacules externes une rangée de protubérances bleues ou acrorrhages. Elle est terminée par une bouche entourée de nombreux tentacules (leur nombre est un multiple de 6 disposés sur plusieurs verticilles); ces tentacules sont longs, simples et sans pinnules (divisions secondaires ou tertiaires).